Né et élevé à Toronto au Canada, à la première écoute de son premier album “Quadzilla”, l’artiste donne une très forte première impression et surprend avec un talent indéniable, un flow développé du Hip Hop et sans faute de goût, une bonne présence artistique. La rythmique des mots, le talent qui vous saute aux oreilles dès les premières mesures, une production de qualité, l’artiste laisse ici présager de belles choses pour l’avenir.

Basé à Eglinton West, les influences de l’artiste vont de YMG attribue à Bob Marley, au Wu-Tang Clan, au Freestyle Jazz induit par la drogue, à Yaeji, à Jay Electronica et au regretté MF Doom.